Rechercher
  • Steph Caro

Le Tao - poème XXV



« Quelque chose de confus et mélangé était là

Avant la naissance du ciel et de la terre

Fait de silence et de vide

Seul et immobile

Circulant partout sans s’user

Capable d’être la genèse de l’univers

Son nom reste inconnu

On l’appelle Tao.

Et, pourquoi pas,

Grand absolu.

Grand car il y a expansion

Expansion toujours plus loin

Distance qui s’en revient.

Ainsi, grande est la voie

Grand est le ciel, grande est la terre

Grand, l’être.

Dans l’univers existent quatre grandeurs

Dont l’être.

L’être humain se modèle sur la terre

La terre sur le ciel

Le ciel sur la voie

Et la voie demeure naturelle.»


Lao Tseu (VIème siècle av. J.-C.),

Tao Te King

, Poème XXV (traduction Ma Kou)

8 vues

© 2019 par Centre du Tao

  • Blanc LinkedIn Icône
  • White Facebook Icon
  • White Google+ Icon
  • White Instagram Icon